Accueil

Marine BARDON vous propose tout au long de l’année une large gamme de légumes, aromates et même des fleurs comestibles. L’ensemble de la production est certifiée Agriculture Biologique et respecte les principes de l’agriculture paysanne. Elle cultive en planche permanente, accueillera prochainement des ruches sur le terrain, et demandera un coup de main aux poules pour gérer les mauvaises herbes des tunnels. Pour connaître nos produits, c’est ici. Pour avoir des idées pour les cuisiner c’est par là !

Une éthique environnementale et sociale

Marine BARDON met en place un système de production respectant le cahier des charge de l’Agriculture Biologique et les préceptes de l’agriculture paysanne. La culture en planches permanentes permet de mieux planifier les cultures, de réduire le besoin d’interventions mécaniques, de favoriser la vie du sol et de réduire les intrants.

Les prix sont fixés afin de prendre en compte la juste rémunération du temps de travail du producteur car cultiver des légumes prends du temps, souvent plus que de les manger.

L’exploitation Les herbes folles est résolument inscrite dans les dynamiques collectives régionales, notamment par son implication dans le projet de la Zone maraîchère de Wavrin (piloté par la Métropole Européenne de Lille), dans les actions du GABNOR (Groupement des Agriculteurs Biologiques du Nord Pas de Calais), à travers les formations de l’Atelier paysan (autoconstruction d’outils), ou encore au sein de l’association La Voix des Champs Bio des Weppes et de la CUMA de la Biovallée des Weppes. L’exploitation est également membre de NORABIO, coopérative de producteurs bios des Hauts de France.

Cette implication dans le réseau des agriculteurs bios des Hauts de France et dans les dynamiques collectives impulsées au sein de ce réseau nous paraît essentielle pour le développement de la filière bio, et la sensibilisation des citoyens pour que notre territoire se tourne vers un mode d’alimentation plus respectueux de l’environnement et de l’homme. C’est grâce à cette implication et à ce réseau qu’aujourd’hui les herbes folles existe. En effet, n’étant pas issus du monde agricole, et l’accès au foncier étant ce qu’il est en région des Hauts de France, c’est la construction de partenariats solides et le soutien des acteurs cités précédemment qui nous permet de cultiver et de vous proposer nos légumes.